Régions

Retrouverez notre sélections de vins biologiques provenant de France et d'ailleurs.

Régions Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.

Sous-catégories

  • Bordeaux

    Bordeaux

    La région viticole de Bordeaux est située dans le sud-ouest de la France, la Garonne et la Dordogne se rencontrent et forment l'estuaire de la Gironde. Le positionnement et le climat du Bordelais sont idéals pour la production de vin.

    Ce sont probablement les Romains qui ont d'abord planté des vignes à Bordeaux et le poète romain Ausone fut le premier à produire de la documentation sur le vin de la région. Ausone a également été l'un des premiers producteurs de vin, et le prestigieux Château Ausone à Saint Emilion tire son nom du poète. C’est au XIIe siècle que la région a commencé à développer de nouveaux les vignobles, surtout sur Bourg, Blaye, Graves, les alentours de la Dordogne et dans la vallée de la Garonne.

    Le Médoc a dû attendre le XVIIe siècle et l’extension des vignes grâce aux investisseurs néerlandais, toujours présents dans la région, surtout dans les maisons de négociants. Ces investisseurs on construit des châteaux qui, plus tard, feront partie de la première classification des crus Bordelais encore utilisé de nos jours.

    Il n’y a pas que les Néerlandais qui ont contribué au développement du vin dans le Bordelais. Depuis l'époque médiévale, les vins de Bordeaux ont été appréciés par les Anglais, et une grande partie du vin a été exporté en Angleterre. La majorité des vins de l'époque avait une couleur rose foncé, appelé Claret, afin de satisfaire les préférences britanniques. En 1152, le mariage d'Aliénor d'Aquitaine avec Henri II a politiquement unis le sud-ouest de la France au royaume d'Angleterre, un évènement qui a vigoureusement favorisé l’exportation du vin.

    Au fil des années, de plus en plus d'investisseurs d'Europe du Nord sont arrivés, et le rôle du marchand de vin est devenu important et influant. Vu que la majorité du vin de Bordeaux a était réservé à l'exportation, il était peu connu dans la cour Française. Cela changera principalement sous le règne de Napoléon.

    Aujourd'hui, la demande pour ces vins surpasse facilement l'offre, et en conséquence le prix des vins de Bordeaux a grimpé en flèche. Les traditions de l’exportation existent encore et presque 30% du totale du revenu des vins français à l’export est généré par le vin Bordelais.

    ENCÉPAGEMENT

    Le Cabernet Sauvignon, Merlot et Cabernet Franc sont les trois grands cépages rouges cultivés à Bordeaux, suivi par le Malbec, Petit Verdot et Carmenère. Le Cabernet Sauvignon domine la rive gauche et est très commun dans le Médoc et le Graves. À son tour, le Merlot domine la rive droite et est la variété la plus importante à Pomerol et Saint-Emilion. Les cépages rouges de Bordeaux (même si le Cabernet Franc est plus typiquement de la vallée de la Loire) ont conquis le monde du vin.
    Il y a aussi une sélection de cépages blancs importants pour la région. Le Sémillon Blanc sans doute au sommet. Ce cépage est transformé sous forme de nectars dans le Sauternais (parfois assemblé avec du Muscadelle) et à une capacité de vieillissement extraordinaire, souvent plus de cent ans. Le Sauvignon Blanc a aussi une place importante, et est principalement utilisé pour faire des vins blancs secs dans le Graves et Entre-Deux-Mers.

    CLASSIFICATION DES AOC

    bordeaux

    MÉDOC

    Médoc est à la fois une AOC et une zone sur la rive gauche de la Gironde, qui regroupe sept autres AOC (St Estèphe, Pauillac, St Julien, Listrac, Moulis, Margaux et Haut-Médoc). En 1855, le futur président des Etats-Unis, Thomas Jefferson, a créé la classification historique des Crus Bordelais qui se démarque comme le classement le plus important et célèbre de toutes les régions viticoles du monde. Les meilleurs châteaux ont été classés en cinq catégories. La première catégorie, Grand Cru, est la plus prestigieuse et à l'origine seulement quatre domaines l’ont obtenu: Château Latour et Château Lafite (deux AOC Pauillac), Château Margaux (AOC Margaux) et Château Haut-Brion (AOC Graves) pour son vin blanc. La liste initiale a résisté à l'épreuve du temps et la plupart des changements on était faits entre la troisième et cinquième catégorie. Il va falloir attendre 1973 pour qu'un changement apparaissent dans les grand crus, Mouton-Rothschild (AOC Pauillac).

    GRAVES

    Graves, est aussi une AOC tout seule et une zone qui regroupe d’autres appellations. Les vins rouges et blancs ont été classés en 1953, avec une révision en 1959. Vingt-trois châteaux ont obtenu le Cru Classé, dont sept produisent des vins blancs et rouges qui pour la plupart sont situés dans l’AOC Pessac-Léognan. Le Château Haut-Brion a également obtenu ce prestige pour le rouge et est donc le seule domaine viticole Bordelais avec un Grand Cru Blanc et Rouge.

    SAUTERNES

    Cette AOC dans le cœur de Graves, est réputé pour ses vins liquoreux. Les châteaux ont été également classés en 1855, mais en deux catégories au lieu de cinq. Cependant, Jefferson a estimé que le vin d’un des châteaux méritait une catégorie distincte. Pour ce raison le Château d'Yquem est classé Grand Cru "Supérieur". Le secret du Sauternes se trouve dans les différents microclimats, idéales pour les vendanges tardives. Jusque à côté de Sauternes, toujours dans la zone de Graves, on trouve Cérons et Barsac, deux appellations qui produisent des vins liquoreux issus de Sémillon. Parfois ces deux AOC souffrent un peu de la notoriété du Sauternes, malgré le fait que les vins peuvent avoir la même puissance et complexité.

    LIBOURNAIS

    Le Libournais n’est pas une AOC, mais c’est la zone sur la rive droite que Jefferson n'a pas plus classé. Certains domaines ont l’équivalence en qualité que la rive gauche, même si le système de Cru n’est pas identique.

    ST EMILION

    Classé en 1955 St Emilion est le Premier Cru Classé, c’est la catégorie la plus prestigieuse. Elle est suivie par le Grand Cru Classé et enfin par le Grand Cru. À l'heure actuelle, il y a 18 châteaux ayant le statut Premiers Crus Classés, dont quatre sont classés comme A: Château Pavie, Château Cheval Blanc, Château Ausone et Château Angélus.
    Saint Emilion est le saint patron des marchands de vin et il y a quatre autres AOC qui comprennent son nom: Puissegeon St Emilion, St Georges St Emilion, Montagne St Emilion et Lussac de St Emilion.

    POMEROL

    Il n'y a pas de classification pour l'AOC Pomerol. Pomerol est une AOC unique en raison de la nature du sol, qui est composé d'argile et de la "crasse de fer". La Crasse de fer est un sol très ferme, concentré en oxyde de fer. Ce type de terroir unique, donne du caractère au Merlot et le Cabernet Franc, et produise des vins avec une longévité extraordinaire. Le Château Petrus est peut-être le plus réputé, suivie par une dizaine d'autres qui sont en concurrence pour la première place. Ici les sols sont plus riches en calcaire et de l'argile et les vins plus délicats et complexes.

    FRONSAC et CANON DE FRONSAC

    Le dernier de ces deux AOC est environ un tiers de la taille du premier. Les sols sont principalement constitués d'argile et de calcaire gris. Ils produisent des vins rouges tanniques qui vieillissent très bien. Les vins de Fronsac sont généralement plus légers et fruités.

    CASTILLON CÔTE DE BORDEAUX

    La deuxième plus grande AOC dans les Libournais après St Emilion. Les vins de cette AOC sont gourmands avec un corps moyen, mais peuvent être plus complexe et tannique. Les Castillon Côte de Bordeaux représentent certainement l'un de meilleur rapport qualité-prix de la région.

    ENTRE-DEUX-MERS

    Entre le Libournais et le Graves on trouve la zone appelé "entre deux mers", en raison du fait que la Dordogne coule dans le nord et la Garonne dans le Sud. Entre-deux-Mers est aussi une AOC et la plupart des vins d'ici sont des blancs, rouges et rosés légers. Toutefois, dans la partie sud de cette zone il y a des AOC très intéressants, comme le St-Croix-du-Mont, qui produisent des vins liquoreux comme le Sauternes (qui se trouve juste en face, sur la rive gauche de la Garonne) quoique moins concentrés.

    BLAYOIS et BOURGOIS

    Le Blayois et le Bourgois se trouvent au nord-ouest du Libournais et consistent de deux AOC: Blaye-Côtes-du-Bordeaux et de la Côte-de-Bourg. On y trouve généralement des vins rouges à base de Merlot assez légers.

  • Beaujolais

    Beaujolais

    La région du Beaujolais est au nord de Lyon entre la Bourgogne et la vallée du Rhône. Administrativement parlant, le Beaujolais fait parti de la Bourgogne, mais les deux zones de production sont biens distinctes grâce aux différences de climat, de cépages, à la vinification et terroir. La majorité de vin produit est rouge et le Pinot Noir est remplacé par le cépage phare du Beaujolais, le Gamay. La vinification du Beaujolais est connue pour sa méthode traditionnelle qui utilise la macération carbonique, une technique qui, lorsque correctement utilisée, intensifie les arômes de fruits et augment la complexité du vin.

    Durant les années 1980, le Beaujolais a touché le sommet du marché mondial grâce à la création du Beaujolais nouveau. L’intensification de la macération carbonique accélère la fermentation alcoolique et donc permet au vin de l’année d'être prêt à boire après quelques semaines, suite aux vendanges. Le troisième jeudi de Novembre est officiellement le jour où ce type de vin peut être lancé sur le marché. La vente d’un vin aussi précoce, offre des avantages économiques pour les producteurs de vin.

    Avec l’augmentation de la demande de Beaujolais Nouveau, de plus en plus des vignerons ont pris la décision de convertir une partie de la fabrication pour faire du vin nouveau. La production de Beaujolais régulière a chuté, avec des répercussions pour l’image du vignoble qui deviendront plus évidentes à la fin des années 1990. Bien que ces vins soient faciles à boire, ils ne vieillissent pas bien et l'enthousiasme pour le vin nouveau a progressivement diminuer. Cependant, la production persiste sans diminuer, créant des grandes quantités de vins.

    Il fallait reconstruire l’image du vignoble. Le travail fait par des vignerons pendant les quinze dernières années ont vu une lente amélioration de la réputation. De nombreux viticulteurs se concentrent à produire des Gamays avec plus de corps et de complexité, qui expriment les qualités du terroir. Dans cette région on trouve aussi des vignerons avant-gardistes de la biodynamie.

    Classification du Beaujolais

    Le meilleur terroir de Gamay se trouve dans la partie nord de la région où le paysage est dominé par des collines de granit et schiste. Ici on trouve des vins à fort caractères ayant un bon potentiel de vieillissement. Les sols ont une grande concentration de granit, et les vignes sont légèrement exposées au climat continental, qui rajoute de la finesse et de la fraicheur. Concernant le classement des crus, il y a dix villages qui ont donné leurs noms aux Crus du Beaujolais AOC:Beaujolais

    • Saint-Amour: les vins ici ont souvent des arômes épicés, de fruits à noyaux jaunes et peuvent vieillir pendant plus de 10 ans.
    • Juliénas: les épices dominent le bouquet, mais les vins sont aussi connus pour leurs notes florales. Le village est nommé d'après Jules César, et la rumeur court que les romains y auraient planté les premières vignes, au cours de la conquête de Gaule.
    • Chénas: le plus petit des 10 Crus, les vins d’ici peuvent vieillir plus de 15 ans et ont tendance à développer des notes de roses sauvages.
    • Moulin-à-Vent: le sol autour de ce village est riche en manganèse, élément toxique pour les vignes. Heureusement, la quantité ne suffit pas à les tuer, mais réduit considérablement les rendements. Le résultat est que les rouges d’ici sont parmi les plus concentrés et puissants de la région qui peuvent vieillir au-delà de 20 ans.
    • Fleurie: des vins très soyeux, dominé par les fruits et des parfums floraux.
    • Chiroubles: avec l'altitude la plus élevée des crus Beaujolais, les vins on tendance à être plus délicats et expriment régulièrement des notes de violette.
    • Morgon: après quelques années de vieillissement en bouteille, les vins de Morgon peuvent « Pinoté », ce qui signifie qu'ils ressemblent aux pinots noirs de Bourgogne. Les Morgons sont généralement riches.
    • Régnié: même si c’est la dernière à être accepté dans les crus, il est fortement soutenu que les premières vignes plantées par les Romains étaient en fait ici et pas autours de Juliénas. Les vins sont plus légers, dominées par les arômes de fruits rouges.
    • Brouilly: le plus grand des Crus, répartis autour du Mont Brouilly. Les raisins blancs sont également autorisés, mais sont très rares. Les vins de Brouilly sont caractérisés par des notes de fruits rouges et noirs.
    • Côte de Brouilly: sur les pentes plus hautes du mont Brouilly, les vignerons produisant des vins avec plus de finesse et de concentration que les Brouillys.

    Beaujolais-villages AOC est le classement intermédiaire répandu autour de 39 villages, également dans toute la partie nord de la région. Le nom du village peut être ajouté à la fin de l'appellation si les raisins proviennent tous du village. Cependant la plupart des vignerons préfèrent ne pas le rajouter, car pour le moment ces villages manquent de reconnaissance internationale. Généralement, tout le vin blanc produit ici est passé sous les appellations du Mâcon ou Saint-Véran.
    La plupart du vin de la région est produit sous l'appellation plus générique AOC Beaujolais, qui, dans certains domaines peuvent produire des vins assez concentrés, mais la plupart doivent être bu dans les 2-4 ans.

  • Bourgogne

    Les vignobles de Bourgogne s’étendent entre Dijon et Lyon sur la rive droite de la Saône. Dans cette région pittoresque le Pinot Noir et le Chardonnay produisent des vins exceptionnels, sans égal.

    L’histoire du vignoble commence avec les Romains qui ont planté la vigne suite à la conquête des Gaules. La documentation de cette période indique que déjà à l’époque la noblesse Romain appréciait énormément les vins locaux. Suite à la chute de l’empire Romain, comme dans la plupart des vignobles, la production a aussi chuté. Pendant la moyen-âge, les parcelles restantes ont été restaurées et soignées principalement par les monastères locaux pour les cérémonies religieuses.

    Après la révolution, les parcelles appartenant à l’église et à l'aristocratie ont été confisquées et divisées en petites parcelles avant d’être redistribué aux agriculteurs locaux. Aujourd'hui, en Bourgogne, ces petites parcelles sont dénommées climats, car il est admis que chaque parcelle à son propre climat et sol, et donc chaque climat produit un vin unique. Quelquefois ces climats peuvent également être appelés Clos, le nom des murs extérieurs des monastères. Les Climats, ou Clos, ont chacun leur nom (par exemple, Clos du Roi) et la superficie ne peut jamais être agrandi. Mais le vignoble s’entend bien au-delà, dans les appellations régionales et communales.

    Classification des vins de Bourgogne.Bourgogne

    Une des caractéristiques les plus distinguée de la Bourgogne est le classement des AOC:

    • Appellation régionale - plus de la moitié de la production tombe dans cette catégorie. Ce sont des vins provenant de tout le vignoble de la Bourgogne. Il y a six AOC régionales (par exemple, AOC Bourgogne), et trois AOC sous régionales (par exemple, Mâcon) ainsi que quatorze autres dénominations géographiques (par exemple, Bourgogne Hautes-Côtes-de-Beaune).
    • Appellations Communales ou Village - ces 41 AOC (par exemple, Pommard, Chablis, Chorey-les-Beaune, Nuits-St-Georges, Volnay etc.) représentent environ un tiers de la production....).
    • Les dénominations Premier Cru. Celles-ci représentent environ 10% de la production. La zone de provenance est toujours intégré à une appellation communale. Un premier cru est donc, une AOC Communale suivie par le nom d'un climat qui est classé comme Premier Cru. Il y a un total de 562 climats Premier Cru.
    • Les dénominations Grands Crus - celles-ci représentent à peine 1,5% de la production. Cette classification a le même principe que la dénomination Premier Cru, mais la distinction de grand cru est issue aux meilleurs climats. Ces climats sont situés dans le meilleur endroit possible pour la viticulture et produisent des vins parmi les plus rares et coûteux au monde.

    Monopole:

    parfois sur les bouteilles des Premier ou Grand Crus on peut trouver le mot monopole. Cela signifie simplement que le domaine viticole de production possède la totalité du climat. Par exemple: le climat Romanée-Conti dans le AOC Vosne-Romanée, appartient uniquement au "Domaine de la Romanée-Conti".

    Les cépages

    À l'exception de l’AOC Bourgogne Passe-tout-grain (appellation régionale), qui permet jusqu’à deux tiers de Gamay, tout le vin rouge de la Bourgogne est issu du Pinot Noir. Le Chardonnay est le grand cépage blanc utilisé pour tous les grands vins blancs. L’Aligoté est la quatrième variété significatif de la région et, comme ce n’est présent dans aucune des climats, il est souvent négligée.

    Le Chablis

    Le Chardonnay est le seule cépage autorisé dans l'AOC Chablis. Le Chablis se trouve à l'ouest de l'appellation régionale de l'Auxerrois. Dans l’Auxerrois il est autorisé d’utiliser du Sauvignon Blanc et du Sauvignon Gris pour les vins blancs. L’AOC Irancy, dans l’Auxerrois, peut inclure une petite quantité d'un raisin très rare appelé César. Au nord-est de Chablis on trouve une autre appellation régionale, le Tonnerois, où la production est réservée uniquement aux vins blancs issus de Chardonnay.

    La Côte d'Or

    Au cœur de la Bourgogne, la Côte d'Or s’étalle sur une petite superficie. Sur la rive ouest de la Saône, au sud de Dijon, la Côte d'Or produit certains des vins les plus rares et les plus prestigieux au monde. C’est uniquement ici que le Pinot Noir s’exprime de manière aussi complexe, variable et puissante.

    La Côte de Nuits

    La Côte de Nuits est la moitié nord de la Côte d'Or. Les grands vins rouges de la Bourgogne sont produits ici, avec tous les AOC situés l'un à côté de l'autre dans une bande qui suit la rive ouest. La majorité des grands crus des AOC se trouvent dans la Côte de Nuits, avec huit à Gevrey-Chambertin, quatre et demi à Morey-Saint-Denis, un et demi à Chambolle-Musigny, un à Vougeot, deux à Flagey -Echézeaux et six dans la Romanée-Conti.

    La Côte de Beaune.

    La partie sud de la Côte d'Or est appelé la Côte de Beaune, qui est célèbre surtout pour ses vins blancs sublimes. La zone produit aussi une grande partie de vin rouge, mais les rouges sont généralement plus légers et fruité que dans la Côte de Nuits. Les Grands Crus restants se trouvent ici, avec deux à Aloxe-Corton, et cinq dans Le Montrachet.

    Les Haute-Côtes-de-Nuit et les Haute-Côtes-de-Beaune

    Ces deux AOC sont à l'ouest de la Côte d'Or, le premier plus au nord, et le deuxième, plus au sud. L'AOC est seulement permise aux vins rouges issus à partir de Pinot Noir. Au fil des années, la plupart des commerçants se sont établis dans ces zones, car les parcelles des vignes ne représentent pas un investissement aussi élevé que dans la Côte d'Or. Ils ont également développé une grande production de cassis et de framboises, afin de produire la crème de cassis et de la crème de Framboises, deux liqueurs utilisés pour les cocktails Kir.

    La Côte Chalonnaise

    Directement au sud de la Côte de Beaune, cette zone était autrefois décriée pour son vin. La réalité est bien diffèrent aujourd'hui et les vignerons ont considérablement amélioré la production en offrant une excellente alternative aux vins plus couteux de la Côte d'Or. Certains AOC ont même obtenu des parcelles classés Premier Cru. Mercury, Givry, Montagny, Rully et Bouzeron sont les stars du Chalonnais.

    Le Mâconnais

    La dernière zone de la Bourgogne, continue vers Lyon, entre le Chalonnaise et le Beaujolais. La plupart des vins produits ici sont blancs, avec Saint-Véran, Pouilly-Vincelles, Poully-Loché et Pouilly-Fuissé les AOC les plus réputés.

  • Languedoc-Roussillon

    Cette région peut se vanter d’une longue histoire sur la production du vin. La région commence au sud-est des Pyrénées jusqu’au le delta du Rhône. Des documents historiques confirment que la viticulture était déjà en place avant l’arrivée des Romains. Les anciens Grecs avaient déjà colonisé cette zone et ont introduit la production du vin. Le Languedoc appartient à la France depuis le XIIIe siècle, mais le Roussillon faisait partie de l'Espagne jusqu’au XVIIe siècle. Ce explique pourquoi dans ce région on y trouve des cépages d’origines espagnols, comme par exemple le Grenache (Garnacha).

    Les vins étaient très réputés et recherchés au Moyen Age afin de bénéficier de leurs pouvoirs de guérison miraculeuse (selon les médecins de l’époque). Vu le climat extrêmement favorable de la région, pendant la révolution industrielle, afin de fournir la classe ouvrière, la production de vin a explosé sans aucun contrôle sur la qualité. Comme les volumes de production ont augmenté au détriment de la qualité, la Région a obtenu la réputation de produire des vins médiocres. Cette réputation injuste a persisté jusqu’au temps modernes mais les trois ou quatre dernières décennies ont vu d'énormes améliorations. La région a toujours un climat qui favorise la maturation parfait des cépages et on trouve des vins parmi les plus puissants et expressifs de France. Les deux régions ont été administrativement réunies au cours des années 1980, et avec près de deux millions d'hectolitres de vins AOC produits par an, c’est la plus grande région viticole de France (une dizaine de millions d'hectolitres du vin au total).Languedoc-roussillon

    VDN- Vin Doux Naturel

    Une grande partie des vins de la région sont classés VDN. La technique utilisée pour la production de ces vins est similaire à la façon dont le Porto, Madère et Marsala sont produits, sans oublier certaines techniques utilisés pour le Xérès. Au cours de la fermentation alcoolique, une fois que le taux d'alcool atteint 6.5%, la fermentation est arrêtée par l’addition de vin distillé. Cette méthode préserve les arômes et les sucres naturels du cépage.

    Si un VDN a le terme « rancio » indiqué sur l'étiquette, cela signifie que le vin doit avoir passé un certain nombre d'années en fûts de chêne qui sont exposés aux conditions extérieures, et ne sont jamais remplis. Cela accélère l'oxydation du vin, qui à son tour intensifie la couleur et les saveurs.

    Le Roussillon est située dans l’extrême sud de la région, niché entre les Pyrénées et la méditerranéen. Le climat sec et ensoleillé créé les meilleures conditions pour la maturation des cépages. L’AOC Côtes du Roussillon est une AOC plus générique, produisant des vins rouges, blancs et rosés à partir d'une multitude de cépages, tels que: le Grenache Blanc, le Malvosie, le Marsanne, le Maccabeu, le Carignan, le Syrah, le Grenache et le Mourvèdre.

    Les autres AOC de Roussillon se trouvent à l’intérieur et autour de cette dernière. Dont trois produisent des VDN: Banyuls et Maury (du vin rouge issu avec une majorité de grenache) ainsi que Muscat de Rivesaltes (blanc, fait à partir de Muscat-un-petit-grains et le Muscat d'Alexandrie).

    Le Côtes de Roussillon villages est une AOC réservé uniquement pour les vins rouges et dispose d'une réglementation plus stricte pour la viticulture et la viniculture.

    L’AOC Corbières couvre une vaste zone et constitue principalement des vins rouges issus à partir de Syrah, Mourvèdre et Carignan. Le Fitou, AOC depuis les années 40, produit des rouges à base de Grenache et Carignan qui sont corsés et structurés et ont un bon potentiel de vieillissement.

    Le Minervois est situé dans le nord du Roussillon. A l'ouest du Minervois on trouve un AOC plus connue pour son vin Crémant: le Limoux. Ce Crémant est généralement étiqueté comme Blanquette-de-Limoux, et même si il y a aussi une grand production des vins rouges avec le Merlot, ce sont les vins mousseux qui dominent cette AOC. Issu à partir d’une majorité de Mauzac, le vin mousseux a été produit ici bien avant que Dom Pérignon a commencé à expérimenter dans le champagne et malgré le climat extrêmement chaleureux, les vins sont secs et minéraaux.

    Le paysage entre Narbonne et de Montpellier est constitué de collines avec des vignes de Syrah, Grenache Noir et d'autres cépages qui atteignent facilement la maturité parfaite. Beaucoup des AOC, tels que le Montpeyroux, la Clape, le Faugères, le Saint-Chinian et le Pic St Loup, ont la réputation de produire des rouges très puissants, corsés et complexes, parfois avec plus de 15% d'alcool, qui peuvent s’affiner pendent plus de 20 ans. Les trois AOC de Muscat-de-Frontingnan, Muscat-de-Miravel et Muscat-de-Lunel produisent un VDN avec le Muscat-A-Petit-grains. Les vins blancs secs de la région, faits à partir d'une variété d’encépagement blanc encore plus vaste que les rouges, sont souvent riches et corsés, plus adaptés aux besoins gastronomiques.

  • Vallée de la Loire

    Le Val de Loire

    Les 68 AOC de la région produisent une grande variété de vins de qualité souvent peu connus à l'internationnal. La  vallée de la Loire concentre la plus grande production de vins blanc d'appellation et la deuxième plus grande production de vins mousseux et de rosés.

    Climat

    Le microclimat de la vallée de la Loire offre une grande variété d’encépagement et de vins.
    Dominé à l'Ouest par un climat océanique, souvent doux et humide, le Cabernet Franc, le Chenin Blanc, le Gamay et le Muscadet y sont parfaitement à l’aise. La partie orientale de la région est influencée par un climat continental qui produit des hivers longs et rigoureux suivis par des étés chauds et courts. On y trouve des cépages comme le Sauvignon Blanc, le Chardonnay et le Pinot Noir.

    Vins de Pays Nantais

    Vu la longueur de la région viticole (plus de 500 km), il est divisée en quatre zones de productions principaux. Dans la partie plus occidentale on produit les vins de Pays Nantais, ou tous les vins produits dans les alentours de Nantes. Les vins de Fiefs Vendéens sont aussi regroupés dans cette partie. Le cépage dominant est le Muscadet, également appelé Melon de Bourgogne. L'AOC Muscadet a souffert d'une mauvaise réputation, mais les 15 dernières années ont vu un grand investissement de la part des viticulteurs afin de produire des vins plus équilibrés et plus riches.

    Anjou-Saumur

    Vallée de la loireA l'est de Nantes il y a la zone autour d'Angers et de Saumur. Cette zone produit certains des meilleurs vins issus des vendanges tardives au monde, grâce aux microclimats et le polyvalent Chenin Blanc. Le Chenin Blanc a toute la concentration et acidité nécessaire pour produire des nectars riches et équilibrés qui peuvent facilement vieillir au-delà des 50ans. Tels les AOC du Coteau du Layon, Chaume, Coteau-de-L'Aubance, Quarts-de-Chaume et le Bonnezeaux.
    Un grand partie de la production est dédié aux vins rosé et rouge issus a partir du Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Gamay et Grolleau. Les rouges les plus réputés de la région sont produites près de Saumur avec Cabernet Franc. Autour de Saumur on trouve également une grande production de vins effervescents.

    La Touraine

    Situé au cœur de la région, cette zone tire son nom de la ville de Tours. Les deux principaux climats de la région se rencontrent ici, créant des conditions pour une variété d’encépagement unique. De nombreux AOC sont produits ici, comme le Chinon, le Bourgueil, le Saint-Nicolas-de-Bourgueil, le Vouvray et le Montlouis. Dans l’ouest de cette zone on trouve plus facilement du Cabernet Franc, le Gamay et le Chenin Blanc, remplacés vers l’est par le Sauvignon Blanc, le Pinot Noir, le Chardonnay et le Malbec (localement appeler le Côt), ainsi que des cépages plus rares comme le Romorantin et le Pinot d'Aunis. La Touraine, comme dans l’Anjou-Saumur, produit toutes typologies du vin.

    Vins du centre

    Dans l’extrême est de la région, la production du vin est beaucoup plus faible. Cependant, la zone n’est pas sans de la notoriété ! Ici on y trouve deux AOC de Sauvignon Blanc les plus célèbre au monde : Le Sancerre et le Pouilly Fumé. Situés entre Orléans et Bourges, le premier est sur la rive gauche et le deuxième sur la rive droite, séparés uniquement par le fleuve. C'est seulement ici que le Sauvignon s’exprime avec un niveau de complexité et finesse que les autres Sauvignons du monde n’arrivent pas à attendre. Le terroir de chaque rive est tellement diffèrent que les caractéristiques des deux vins sont bien distinguable. Sur Sancerre il y a aussi une petite production de Pinot Noir pour les rouges et les rosés.
    Le reste des AOC du centre, tels que le Reuilly, le Quincy, le Valencay, le Menetou-salon, le Chateaumeillant et le Coteaux du Giennois, produisent principalement des vins blancs sec issus de Sauvignon Blanc, et des rouges assez légers avec du Pinot Noir et du Gamay. Le Pinot Gris est aussi utilisé pour une petite production de vins gris.

  • Provence

    Provence

    Dans cette région magnifique dominée par un paysage de lavande, d’oliviers, de pinèdes, de montagnes et de calanques, les traditions viticoles datent de plus de 2600 ans.

    Le climat méditerranéen chauffe les terroirs sableux, volcaniques et calcaires dans le sud de la région, et les alpes les protègent au nord.

    Il y a 9 appellations ici sur 26000 hectares, et les cépages rouges dominent le panorama viticole, le Carignan en première position, devant le Grenache, le Cinsault, le Syrah et le Mourvèdre.

    L’encépagement blanc est bien plus faible (3% environ), avec l’Ugni Blanc cultivé abondamment et le Rolle. Le Rolle, autrement nommé Vermentino, est un des plus anciens cépages qui existe, et il est bien probable qu’il ait été importé dans le bassin méditerranéen avant la Grèce Antique.
    Même si cette région offre une belle gamme de vins blancs et rouges, c’est le vin rosé qui est en tête avec 88% de la production vinicole! Les rosés sont produits plus en Provence (35% de la production nationale) que dans toutes les autres régions viticoles françaises, avec toutes les nuances de rose et tous styles de vin.

    Les appellations

    La plus grande appellation est Côtes de Provence, étalée d’Aix-en-Provence à l’ouest jusqu’à Saint-Raphaël à l’est. Il y a 4 sous-appellations à l’intérieur de cette appellation, classées selon les différences de terroir : Sainte-Victoire, Fréjus, La Londe et Pierrefeu.
    A l’est de Marseille, on arrive sur Cassis, un vignoble cultivé sur les coteaux de la vallée qui surplombent le petit village de pécheurs, caractérisé par les panoramas magnifiques des calanques.
    A quelques kilomètres de Cassis, on arrive à Bandol, un autre village charismatique. Ce sont peut-être les vins les plus réputés de la région, et ici le mourvèdre domine le vignoble. Ce cépage aide à produire des rouges de garde, complexes et puissants.
    Autour de la ville de Nice, la petite appellation de Bellet cultive son vignoble sur un terroir avec des cailloux lisses et une grande quantité de silice. Ce terroir produit des vins aromatiques. On trouve aussi une collection de cépages plus rares, comme le Fuella, le Braquet et le Mayorquin.
    Le coteau Varois en Provence a obtenu son appellation en 1993, et les vins ici ont des ressemblances avec les vins des Côtes de Provence, mais des petites différences de terroir facilitent la production de vin équilibré.
    Les Baux de Provence et Coteaux d’Aix-en-Provence sont deux appellations sur plusieurs milliers d’hectares entre Les Baux et Aix-en-Provence. Le premier est plus petit, 350 hectares, et produit des rouges forts, des rosés (30%) et un petit peu de blanc (3%). L’autre appellation, est la deuxième plus grande appellation de Provence, avec des sols riches, et des pieds de vignes rafraîchis par le Mistral du nord.  
    A Pierrevert, presque toute la production, sauf pour 5 domaines viticoles, est gérée par une coopérative, sur un terroir et climat très typique de la région.
    On termine notre tour de Provence à Palette, source d’inspiration pour Cézanne. Les moines de l’ordre des Carmes y ont planté de la vigne pour la première fois autour de 1500. La plus petite appellation de Provence (46 hectares) autorise plus de 30 cépages pour la production. Le blanc de l’appellation est réputé comme l’un des meilleurs de la région.

  • Vallée du Rhône

    Vallée du rhône

    La Vallée du rhône

    Une des plus anciennes régions viticoles de France, la vallée du Rhône produit certaines des plus légendaires appellations de France. Suite à la chute de l'Empire romain, les vins et vignobles ont été largement oubliés, jusqu'à leur renaissance pendant la «Papauté d'Avignon» dans le XIVe siècle et aujourd'hui.

    Les climats Continental du nord et Méditerranéen au sud, séparent les styles de vin. Les amateurs des vins élégants et légèrement corsés vont préférer les vins du nord, tandis que ceux du sud sont pour les admirateurs de vins très puissants et complexes.

    Le Syrah, le Grenache noir, le Carignan et le Mourvèdre dominent les cépages rouges et le Viognier, le Marsanne, le Roussanne et le Clairette sont plus fréquents pour les blancs.
    Le terroir aussi joue un rôle important pour la création de ces vins d'exception. Les sols sont assez léger, composés de granit, d'ardoise, de calcaire et ont parfois une forte concentration en fer.


    Rhône Continental

    Le Rhône coule vers le sud, à travers Lyon et en bas des Alpes. Les vignobles de la vallée du Rhône suivent la rivière de la ville de Vienne, dans une bande très étroite, principalement sur la rive droite, vers le bas par Valence. Ceci est la partie nord de la région, et certains des vins les plus prestigieux sont produites ici. Bien que située au sud, l'altitude si les vignobles sont en terrasses est suffisamment importante pour refroidir les vignes pendant les soirées d'été. Cela signifie qu'il y a des cépages blancs qui produisent des vins uniques, comme le Viognier, qui sont à la fois puissant et rafraîchissant. L'altitude est également exposée au vent ménestrel d'été, ce qui est utile pour sécher les vignes si il pleut. Pourtant, les heures de soleil sont suffisantes de permettre certains cépages rouges, en particulier Syrah, d’atteindre une maturité avancée.

    Côte Rôtie

    La "côte rôtie" est à la pointe de la région ou le Rhône et plus souvent un rapide. Viticulture, sur les vignobles en terrasses escarpées, ne peut être qu’à la main, en veillant des raisins de qualité supérieure. Cette appellation est en concurrence directe avec l’Hermitage qui produit parmi des meilleurs Syrahs du monde. Il est l'un des plus anciens zones de vin en France et les vignobles ont été plantés par les Romains. Une légende médiévale veut que le comte Maugiron ait divisé sa succession entre ses deux filles, l'une brune l'autre blonde, donnant les noms de la Côte Brune (brune) et de la Côte Blonde. Les vins de la Côte Brune ont tendance à exiger plus de temps pour arriver à maturité potable, mais peuvent vieillir pendant des décennies.
     
    Condrieu et Château Grillé

    Ces deux appellations sont directement au sud de la Côte Rôtie, et les deux produisent exclusivement des vins blancs, issus à partir de Viognier sur un terroir de Granite. La viticulture ici est également pratiquée seulement à la main, et les vins sont extrêmement puissants, riches, et très bien équilibrés que faut mieux attendre 3 à 4 ans après la mise en bouteille avant de les consommés. La petite appellation de Château Grillé, qui consiste en apens 3,5 hectares, était pendant une longue période la plus petite appellation en France. Le seul producteur de ce vin c’est le Château Grillé.

    Hermitage et Crozes-Hermitage

    Issu du mot ermite, la colline d’Hermitage est la plus vieille zone de production dans le Rhône continental. Il était environ 120-100 avant Jésus Christ quand les colons romains ont commencé à cultiver la vigne sur les pentes autour du village. Mais le nom du village a été pris grâce à Gaspard de Sterimberg, un vieux croisé, tout plein de remords des expériences en Terre Sainte et qui finira sa vie comme ermite dans les collines. Il est probable le Syrah a été amené ici par de Croisés en voyage de retour de la Perse. L’Hermitage rouge est complexe, profonde avec des tanins souples. Le vin nécessite au moins 4 à 5 ans après la mise en bouteille avant que les tanins se rondissent. L'acidité du cépage permet une garde important. Les 130 hectares de l'appellation sont divisés en 4 zones, trois pour le Syrah: Bessards, Le Méal, et Les Greffieux, et 1 pour le la production des cépages blancs Marsanne et Roussanne: Les Murets. Les vignobles dans le nord, l'ouest et au sud de la colline font partie de l'appellation Crozes-Hermitage, qui produisent des vins rouges et blancs plus légers issus à partir du même encépagement.

    Cornas et Saint Péray

    Le Cornas est produit uniquement avec le Syrah, cultivé sur 70 hectares. L’exposition des vignobles vers le sud dont une grande finesse au vin. Les vins Saint-Péray sont des vins blancs issus  du Marsanne et Roussanne, complexes et riches, plus délicats que les blancs produits plus au Nord.

    St Joseph

    Cette appellation est imbriquée entre Château Grillé et Cornas et s’étends sur 50kms. Le Syrah est souvent assemblé avec le Marsanne et le Roussanne pour la vinification des rouges, et ces deux derniers sont utilisés pour produire les Blancs. Ces dernières 30ans, les vignerons ont fait un énorme travail pour améliorer la réputation de l’appellation. Ils ont réussi, surtout grâce à la remise en culture des vignes sur les pentes abandonnées. La meilleure exposition des cépages ramène plus de richesse et de la complexité au vin.

    Rhône-Méridional

    Le paysage du Rhône-Méridional change abondamment et le vignoble s’étale entre la Provence dans l'est et le Languedoc dans l'ouest. L'aqueduc romain du Pont du Gard et le Palais des Papes d'Avignon, ne sont que deux des monuments historiques qui rappellent la richesse de l'histoire de la région. Les vignes sont entourées par des champs de lavande, d'oliviers, de thym et de romarin et le tout crée une magnifique paysage parfumé, plus plat que dans le nord et donc le rendre plus facile à travailler. Les différences ne s’arrêtent pas la ! Le climat continental est replacé par le climat méditerranéen, qui donne des étés plus chaud et la brise nocturne réchauffe les grappes, sans oublié que le terroir est plus riches en calcaire. La Syrah perde la place par le Grenache comme roi des cépages rouges, et une grand variété d'autres cépages est ajoutée à ceux utilisés dans le nord: le Cinsault, le Muscardin, le Grenache Blanc, le Picpoul, le Terret Noir, le Clairette, le Bourboulenc, le Muscat Blanc à Petit Grains etc… Le tout crée un style du vin qui change radicalement par rapport au Rhône continental et les volumes de production sont substantiellement plus important.

    Châteauneuf-du-Pape

    L'un des poids lourds du vin français, et pas seulement en termes de réputation. Profond, longue, puissant, complexe, élégant, tannique, se sont que quelques adjectifs qu’on utilise afin de décrire le vin de cette appellation. En 1309, après un conflit entre Rome et la couronne française, la résidence papale à Rome a été transférée à Avignon et un nouveau château a été construit au nord d'Avignon. Des vignes ont été plantées autour de ce château et au fil du temps, les parcelles ont grandi et aujourd’hui compte sur 3000 hectares sur des un terroir qui consiste principalement en gros galets roulés, qui reflètent la chaleur sur les grappes pendent la nuit. En totale, 13 cépages sont autorisés pour cette AOC, mais la majorité du vin est rouge issu avec une majorité de la Grenache.

    Lirac et Tavel

    Dans un autre période de l’histoire le Tavel été le vin préféré des papes. A Tavel on produit uniquement du vin Rosé et généralement, ce sont des vins profonds et secs, assez structurés, plutôt à consommer avec la gastronomie que en apéritif. A Lirac aussi la production est fortement dominée par le vin rosé. Les deux appellations autorisent plusieurs de cépages, mais c’est le Grenache qui prend la première place.

    Muscat de Beaumes-de-Venise et Rasteau

    Ces deux appellations sont connues pour leur VDN, autrement dits des vins fortifiés. Le Port et Xeres sont produits avec la même façon. Quand la fermentation alcoolique attendre 5% il est arrête en rajoutant du vin distillé. Cela ne seulement arrête la fermentation mais crée vins avec un taux de sucre résiduel et d'alcool plus élevés. Le Muscat de Beaumes-de-Venise est faite principalement avec Muscat-Blanc-A-Petit-Grains, bien que le Muscat-Rouge-A-Petit-Grains. Ne pas à confondre avec le Muscadet des pays Nantais, les deux Muscats sont des cépages très aromatiques qui créent des vins très fruités et floraux. À Rasteau, le VDN est issu à partir du Grenache, Grenache Gris et Grenache Blanc. Mais sur Rasteau c’est aussi permis de faire des rouges secs. Ces rouges secs étaient autrefois classés comme Côtes-du-Rhône-Villages avant que l'appellation a obtenu son propre statut, comme le Châteauneuf-du-Pape.

    Gigondas et Vacqueyras

    Comme le Rasteau sec, ces deux appellations faisaient autrefois partie de l’AOC Côtes-du-Rhône-Villages. Les vins produits ici ont la tendance d’être bien plus structurés et puissants que les autres vins de Villages. Pour cette raison il semblé naturel de leur créer leur propre AOC. La particularité de Gigondas est le positionnement des vignes qui sont sur les pentes des Dentelles de Montmirail, une petite chaîne de montagnes entre la Provence et la Vallée du Rhône, ayant une dominance de calcaire dans le sol. Le Vacqueyras est aux pieds de ces montagnes. Alors que la production de Gigondas est dédié au vin rouge avec de la Grenache, Syrah et Mourvèdre, cela du Vacqueyras est plus semblable au Châteauneuf-du-Pape, avec plus de 10 variétés de cépages autorisés pour crée des vins rouges et blancs.

    Côtes-du-Rhône-Villages

    L’AOC générique de cette région est le Côtes-du-Rhône. Cependant, quelques zones de production ont méritait une distinction légèrement différent grâce à la qualité des vins produits. Ces zones, ont souvent des terroirs ou des climats spécifiques et actuellement il y a 18 villages qui produisent, principalement du rouge, du Côtes-du-Rhône-Villages. Une fois de plus, le Grenache est le cépage dominant.

    Clairette de Die

    Entre le nord et le sud de la Vallée du Rhône, isolé comme une île, est situé l’AOC Clairette de Die. La Clairette est le nom commun donné à la variété de cépage utilisé, avec du Muscat-Blanc-A-Petit-Grains, pour produire des vins mousseux méthode ancestrale. Cette méthode produit des vins fruités avec une teneur en alcool inférieure de 7-9 degrés.

    Autres appellations.

    Autres AOCs dans la vallée du Rhône produisent des rouges, blancs et rosés qui peuvent souvent surprendre pour leur rapport qualité-prix. Le Coteaux de Tricastin, le Luberon, le Ventoux, le Costières-de-Nîmes, le Grignan-des-Adhémar, le Duché d'Uzès et les Côtes-du-Vivarais produisent principalement des vins rouges qui peuvent être léger ou corsé, soit avec des cépages assemblés soit en mono-cépage. La Clairette de Bellegarde produit des blancs issus exclusivement à partir de la Clairette.

  • Sud-Ouest

    Sud-OuestAvant la conquête Romain, il est probable que la vigne était déjà cultivée autour de Gaillac. Mais ce sont ces derniers qui ont vu le potentiel de toute la région et en ont répandu la production.
    Cette région est divisée en petites poches de vignobles qui produisent une grande diversité de vins, dont certains sont très distingués. Toutefois, ces derniers sont souvent éclipsés par la région viticole voisine, le Bordeaux. Dans le moyen âge cette région était pénalisée par sa situation géographique, car à l’époque le vin était transporté en bateau.
    Beaucoup de cépages locaux ont été presque oubliés et remplacés par les variétés classiques de Bordeaux (rouge et blanc). Les vingt dernières années ont vu une renaissance des cépages autochtones qui coexistent maintenant avec les cépages Bordelais. Ces cépages produisant parmi les vins les plus originaux de France. Dans cette région est également produit le célèbre Armagnac.

    Directement à l'est de Bordeaux, en amont de la Dordogne, est située la zone du Bergerac. Ici les vignerons cultivent principalement les mêmes cépages que leurs voisins. Une AOC dans son propre droit, Bergerac contient également six autres AOC, dont trois produisent des vins liquoreux puissants. Au sud de Bergerac, le long de la Garonne on y trouve les AOC de Côtes-du-Marmandais et Buzet, près de la ville d'Agen. Ce deux AOC produisent notamment des rouges corsés, également dans le style Bordelais.

    Vers l’est d'Agen, sur les rives du Lot, est situé la ville du Cahors, le Malbec produit des rouges corsés et robustes avec une couleur tellement concentré qu'il est parfois appelé du vin noir. Les AOC Gaillac et Fronton, au sud de Cahors, produisent certains des vins les plus uniques de la France. Ici on y trouve une grand quantité d'encépagement autochtone rare, comme la Négrette, le Duras, le Fer-servadou, le Mauzac et l’Len-de-l'el.
    Le cœur de la région est dominé par les vignobles d'Armagnac, où seulement un petit pourcentage des raisins sont utilisés pour la production des vins blancs légers.