Provence

Provence

Dans cette région magnifique dominée par un paysage de lavande, d’oliviers, de pinèdes, de montagnes et de calanques, les traditions viticoles datent de plus de 2600 ans.

Le climat méditerranéen chauffe les terroirs sableux, volcaniques et calcaires dans le sud de la région, et les alpes les protègent au nord.

Il y a 9 appellations ici sur 2600...

Provence

Dans cette région magnifique dominée par un paysage de lavande, d’oliviers, de pinèdes, de montagnes et de calanques, les traditions viticoles datent de plus de 2600 ans.

Le climat méditerranéen chauffe les terroirs sableux, volcaniques et calcaires dans le sud de la région, et les alpes les protègent au nord.

Il y a 9 appellations ici sur 26000 hectares, et les cépages rouges dominent le panorama viticole, le Carignan en première position, devant le Grenache, le Cinsault, le Syrah et le Mourvèdre.

L’encépagement blanc est bien plus faible (3% environ), avec l’Ugni Blanc cultivé abondamment et le Rolle. Le Rolle, autrement nommé Vermentino, est un des plus anciens cépages qui existe, et il est bien probable qu’il ait été importé dans le bassin méditerranéen avant la Grèce Antique.
Même si cette région offre une belle gamme de vins blancs et rouges, c’est le vin rosé qui est en tête avec 88% de la production vinicole! Les rosés sont produits plus en Provence (35% de la production nationale) que dans toutes les autres régions viticoles françaises, avec toutes les nuances de rose et tous styles de vin.

Les appellations

La plus grande appellation est Côtes de Provence, étalée d’Aix-en-Provence à l’ouest jusqu’à Saint-Raphaël à l’est. Il y a 4 sous-appellations à l’intérieur de cette appellation, classées selon les différences de terroir : Sainte-Victoire, Fréjus, La Londe et Pierrefeu.
A l’est de Marseille, on arrive sur Cassis, un vignoble cultivé sur les coteaux de la vallée qui surplombent le petit village de pécheurs, caractérisé par les panoramas magnifiques des calanques.
A quelques kilomètres de Cassis, on arrive à Bandol, un autre village charismatique. Ce sont peut-être les vins les plus réputés de la région, et ici le mourvèdre domine le vignoble. Ce cépage aide à produire des rouges de garde, complexes et puissants.
Autour de la ville de Nice, la petite appellation de Bellet cultive son vignoble sur un terroir avec des cailloux lisses et une grande quantité de silice. Ce terroir produit des vins aromatiques. On trouve aussi une collection de cépages plus rares, comme le Fuella, le Braquet et le Mayorquin.
Le coteau Varois en Provence a obtenu son appellation en 1993, et les vins ici ont des ressemblances avec les vins des Côtes de Provence, mais des petites différences de terroir facilitent la production de vin équilibré.
Les Baux de Provence et Coteaux d’Aix-en-Provence sont deux appellations sur plusieurs milliers d’hectares entre Les Baux et Aix-en-Provence. Le premier est plus petit, 350 hectares, et produit des rouges forts, des rosés (30%) et un petit peu de blanc (3%). L’autre appellation, est la deuxième plus grande appellation de Provence, avec des sols riches, et des pieds de vignes rafraîchis par le Mistral du nord.  
A Pierrevert, presque toute la production, sauf pour 5 domaines viticoles, est gérée par une coopérative, sur un terroir et climat très typique de la région.
On termine notre tour de Provence à Palette, source d’inspiration pour Cézanne. Les moines de l’ordre des Carmes y ont planté de la vigne pour la première fois autour de 1500. La plus petite appellation de Provence (46 hectares) autorise plus de 30 cépages pour la production. Le blanc de l’appellation est réputé comme l’un des meilleurs de la région.

Détails

Provence Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.